Léonore Duchez a faim de basket mais elle peut vous mettre au régime !



Léonore Duchez a fait son grand retour dans sa région à l'intersaison en rejoignant le Roannais Basket Féminin.
Après avoir débuté à St Romain le Puy, Léonore a intégré le Pôle espoirs du Lyonnais avant de prendre la direction du Centre de Formation du Pays d'Aix avec un passage par l'équipe de France U17.
Premier retour à la maison avec une saison à Lyon Basket féminin (LF2) puis au CASE St Etienne avec qui elle vivra une montée (...annulée administrativement) et les joies de Bercy pour jouer la finale du Trophée Coupe de France qu'elle remportera en 2012-2013. Le club déposera le bilan, l'obligeant à faire ses valises en direction de Brive (NF1) qui lui permettra de revivre à la Halle Carpentier une finale de Coupe de France, perdue cette fois ci contre Voiron.
Elle revient désormais près de chez elle cet été en intégrant un promu en NF1, le RBF, avec qui elle est, contre toute attente en début de saison, en tête de la NF1 Poule A.
A Roanne, c'est un double projet qu'elle mène désormais, initié auparavant à Brive. C'est l'occasion d'en savoir un peu plus sur une basketteuse qui s'active déjà pour sa reconversion alors qu'elle est encore bien loin de raccrocher les baskets.




Léonore sous le maillot du CASE
Léonore sous le maillot du CASE
En signant à St Etienne derrière Lyon, c‘était un peu un retour aux sources, malheureusement avorté. Après Brive, était-ce une priorité de revenir dans ta région ?
Revenir dans ma région n’était pas ma première priorité. J’avais besoin de changer de discours, trouver un autre cadre. Et Roanne réunissait toutes mes demandes, un projet, un cadre professionnel, et cerise sur le gâteau ma région ! Si ce n’était pas ma priorité, ça a quand même joué pour prendre ma décision.

Que gardes tu de tes expériences à Aix et à Brive ?
Partir en centre de formation était pour moi un nouveau départ après ma blessure qui m’avait empêchée de faire les tests d’entrée à l’INSEP. J’avais plusieurs choix mais je me suis vite positionnée sur Aix en Provence. Sans aucun regret ! J’ai découvert le monde professionnel avec un rythme d’entrainement intense ce qui est très formateur, vivre au sein d’un groupe pro avec des joueuses d’expériences. En cadettes, nous avons accédé au final four qui fut une belle expérience avec un coach dur mais à qui je dois beaucoup, Damien Leroux. J’ai rencontré des personnes passionnées et passionnantes !
Après m'être aguerrie en NF1 pendant trois ans à Saint Etienne je suis partie à Brive dans un club tout nouveau à ce niveau. Le but sur le long terme était de rivaliser avec les équipes du haut de tableau. Je pense avoir apporté un peu de mon expérience, j’ai vécu deux belles années, nous avions réussi à fédérer un public fidèle, présent jusqu’à Carpentier pour la finale du Trophée Coupe de France. J’ai quelques regrets sur la saison régulière je pense que l’on aurait pu faire mieux mais je garde de très bons souvenirs de mon passage en terre gaillarde !

Léonore prodigue ses conseils sur son site dietetforme.890m.com
Léonore prodigue ses conseils sur son site dietetforme.890m.com
Depuis ton passage à Brive, tu es désormais dans un double projet. Tu peux nous en dire plus ?
En effet je suis diététicienne depuis 2 ans et demi maintenant et je me suis mise très rapidement à mon compte. Malgré mon jeune âge j’ai déjà pas mal d’expérience, j’ai travaillé dans le milieu hospitalier, au sein des mairies sur des ateliers péri-scolaires, avec une entreprise de portage de repas à domicile, prestataire à domicile spécialisée dans la nutrition entérale, diverses interventions de santé, mission locale, centres sociaux… Je suis depuis peu en partenariat avec un coach sportif (Florian Durantet), nous avons mis en place des séminaires bien être pour les entreprises et un Defi 10 semaines pour vous remettre en forme et perdre du poids !
J’aime me diversifier et mon métier me le permet !


Tu appuies également ton activité sur le web et les réseaux sociaux ...
Les réseaux sociaux sont de nos jours un outil indispensable de communication et très pratique alors j’ai dû m'y mettre (avec un peu d’aide car je ne suis pas très "nouvelles technologies", merci Pauline !) Ceci permet de communiquer de plusieurs manières et toucher un large public !
Depuis novembre j’ai créé un site internet ou je fais des articles sur l’alimentation et le sport. Je partage mes connaissances, mes astuces, des recettes
http://dietetforme.890m.com/
Et vous pouvez me retrouver sur Facebook : https://www.facebook.com/lddietetforme/
Et sur instagram @mlleleo

Qu’est-ce qui a motivé ce choix à la base?
A la base, après mon bac, je suis partie dans un cursus universitaire en intégrant une fac de biologie, car j’ai toujours été attirée par cette matière.
Malheureusement la fac ne me correspondait pas, et c’est par la suite que je suis partie sur un BTS Diététique. C’est un choix qui m'est venu naturellement, en lien avec le corps humain, la biologie, la nutrition. Avec un parcours pôle, centre de formation, on entend parler d’alimentation, mais pas assez d’ailleurs ! Pour moi ce métier me ressemblait !

Alors est-ce que Léonore Duchez joueuse applique vraiment à la lettre les préconisations de Léonore Duchez diététicienne ?
La question piège ! Je ne peux pas mentir sinon les commentaires vont fuser ! Pour être sincère je mange mieux depuis mes études, mais après je ne suis pas à l’abri de quelques excès !

Et tes partenaires ? Les as tu converties ? Elles te sollicitent ou suivent tes conseils ?
Le basket n’est pas un sport ou nous devons avoir une rigueur stricte au niveau de l’alimentation, une alimentation variée et équilibrée suffit pour se maintenir en forme. Il y a néanmoins certaines spécificités pour les jours de compétitions ou la récupération, certaines me demandent des conseils, mais en général elles se débrouillent seules.

A ce propos, y a-t-il réellement une demande ou une prise de conscience dans le milieu sportif ? Ou faut-il convaincre et motiver sans cesse ?
L’alimentation est un combat de tous les jours, vous pouvez me croire ! La prise de conscience se fait petit à petit mais il y a encore du chemin. Je pense que nous ne sommes pas assez informés en tant que sportifs dans les pôles et centres de formation mais aussi au lycée et collège. C’est la période où nous apprenons à « manger » mais souvent avec peu d’information et les mauvaises habitudes et fausses idées se mettent en place. Un suivi diététique pourrait être mis en place pour surveiller l’évolution des jeunes sportifs et les éduquer. L’information nutritionnelle devrait être au même niveau que les interventions médicales ! Certaines blessures sont accentuées par une prise de poids, la rééducation en surpoids va être plus longue…

A quel point évalues-tu ton action dans la performance sportive individuelle ?
Il y a une forte demande pour les sports individuels tel que l’athlétisme, le judo… Car ce sont des sports ou le poids est très important. La demande et l’impact est moindre dans les sports collectifs qui vont être plus complets et moins spécifiques cependant comme je le disais précédemment une mauvaise alimentation ne sera peut-être pas la cause d’une blessure mais un facteur non négligeable.

Comment organises-tu ton emploi du temps entre tes 2 activités ?
En changeant de région j’ai dû me refaire un nom, me faire connaitre et comme dans toute profession libérale cela prend du temps. Donc pour le moment je gère bien mes deux activités. Nous nous entrainons le soir ce qui me laisse toute la journée pour travailler et développer mon activité.

Revenons au basket. Vous faites une première partie de saison parfaite. Est-elle au-delà des espérances d’avant saison ? Où vois tu l’équipe en fin de saison régulière ?
En effet nous faisons un très beau parcours, et notre place de leader est au-delà des espérances et objectif de début de saison. En étant promu cette année l’objectif était d’assurer un maintien confortable ce qui est arrivé plus vite que prévu. En étant installé à la première place le club a revu ses objectifs nous jouons désormais notre place pour les play offs. Mais le chemin est encore long avec la nouvelle règlementation sur la coupe de France avec 2 points à prendre et notre tirage plutôt compliqué nous n’avons pas beaucoup de marge d’erreur.

Et pour la suite. Où vois tu l’équipe en fin de saison régulière ?
J’aimerais que mon équipe garde la tête du championnat jusqu’à la fin de la saison pour jouer la montée en ligue 2 ! Je sais qu’on en est capable mais encore une fois le chemin est long !

Et si play-offs il y avait, toi qui connais plutôt bien l’autre poule de NF1, comment les sens tu ?
Dans l’autre poule Rezé et Le Havre ont des équipes bâties pour la ligue 2. Ifs est un habitué depuis deux ans et pointe à la troisième place actuellement, non engagé en coupe de France elles doivent faire un parcours quasi parfait en championnat. Dans notre poule La Tronche a aussi annoncé la couleur.
Vu les résultats des dernières années j’aurais tendance à dire que la poule A est plus homogène (les équipes en play offs sur les dernières années ont plus de défaites que la poule B mais les équipes qui montent proviennent des 2 poules... En général, c’est ma 6ème saison à ce niveau, je trouve que le niveau NF1 se professionnalise de plus en plus et le niveau est de plus en plus haut et il est difficile d’accéder au niveau supérieur.
Heureusement ou malheureusement les play offs sont compliqués, et une équipe qui fait un parcours parfait en championnat peut passer à travers ces play offs et inversement. La montée en ligue 2 est unique cette année et elle sera pour l’équipe la plus régulière jusqu’au bout !


Un pronostic pour les qualifiées en play-offs en fin de saison ?
Sans prétention je pense que nous méritons d’aller en play offs vu notre parcours, la Tronche devrait résister aussi jusqu’au bout. Pour l’autre poule je miserais quand même sur le Havre et Rezé. (ndlr: l'interview a été réalisé avant le match perdu sur tapis vert des rezéennes qui est susceptible de changer la donne)

.
Je te laisse le mot de la fin. En guise de conclusion, un petit coup de gueule ou un petit mot ?

Alors mon "coup de gueule" serait sur la nouvelle réglementation des play-offs en NF1 et l'accession en Ligue 2 . Plus que 2 équipes dans chaque poule depuis deux ans accèdent au play-offs et avec maintenant une seule montée ! Alors que les play-offs en Ligue 2 et Ligue féminine ont été réformés et élargis ! Il est maintenant très compliqué de monter en Ligue 2 , alors que les équipes de NF1 qui montent en Ligue 2 font souvent de belle saisons en Ligue 2 .

Et pour conclure un grand merci à nos supporters de plus en plus nombreux, le palais des sports est rempli et est parfois trop petit ! L'ambiance est au rendez vous et la mobilisation nous pousse à nous surpasser !

Merci Léonore et bon vent à ton équipe du RBF pour cette fin de saison.
Et, une surprise à venir !...Vous pourrez retrouver prochainement Léonore Duchez sur BasketFly dans le cadre d'une rubrique régulière où elle fera le point sur les conseils du moment à suivre et abordera quelques thèmes vous concernant . A suivre très bientôt...
Un bon souvenir avec la victoire à Bercy en finale du Trophée Coupe de France
Un bon souvenir avec la victoire à Bercy en finale du Trophée Coupe de France



Rédigé le Mercredi 17 Février 2016 à 11:26 | Lu 3979 fois | 0 commentaire(s)




Nouveau commentaire :