Retour aux sources pour Alix Duchet.




Alix Duchet commence le basket à l'âge de 7 ans à Boyer Nandax pendant deux ans. Elle part ensuite au Coteau Basket pour quatre ans durant lesquels elle remporte deux titres de championne du Lyonnais et un titre de championne de France Groupe B.
Repérée par la Ligue du Lyonnais, Alix intègre ensuite le Pôle Espoir sur deux ans tout en restant au Coteau.
En 2012, elle entre à l'INSEP au Centre Fédéral et y reste 3 ans durant lesquels elle joue en NF1 et en Ligue 2, et c'est à l'issue de ces trois ans qu'Alix rejoint Arras pour la saison 2015/2016.
Convoquée en Équipe Nationale, elle remporte la médaille d'argent aux Championnat d'Europe U18 en 2015.
Ce vendredi, Alix retrouvait sa "terre natale" en revenant sur les parquets lyonnais. Elle a bien voulu répondre à nos questions sur ses impressions et ses projets futurs.

"Ne pas oublier d'où l'on vient"

Retour aux sources pour Alix Duchet.
Comment appréhendes-tu ce match? Vous avez eu des consignes particulières de la coach?

On a eu des consignes certes, après pour moi ça reste un match comme les autres, même si je reviens un peu chez moi, on va dire.


Justement, toi qui à été formée au Pôle du Lyonnais, ça te fait quel effet de revenir jouer à Lyon ?

Ça fait plaisir, je suis contente. Il y a ma famille, mes amis qui sont venus pour me voir jouer. C'est toujours des bonnes sensations. Comme on dit, ne pas oublier d'où l'on vient... et moi, revenir sur les parquets où j'ai joué pendant très longtemps, ça me fait super plaisir.

6000 personnes sont attendues ce soir, quelle est ta sensation de jouer devant autant de monde ?

Pour nous c'est une chance. C'est quand même un record pour le basket féminin, donc c'est vraiment une chance de pouvoir jouer devant autant de monde.

Le passage de la ligue 2 à la LFB, c'est un saut important ?

Oui, c'est un grand saut. C'est complètement différent. Physiquement, c'est beaucoup plus dur. Même au niveau de l'expérience, quand on prend une meneuse comme Céline Dumerc, on sent qu'il y a beaucoup d'expérience derrière.


Après l'INSEP où les filles sont bien entourées comment c'est passé ce changement de vie à Arras ?

C'est différent... On doit se prendre en main seule, parce que à l'INSEP on a, comme vous dites, des gens à côté, et quand on sort on est seule. Et à l'âge de 18 ans être en appartement seule... C'est une habitude à prendre.

"Je ne me voyais pas faire ça sur une première saison"

C'est une saison difficile pour ton équipe, mais on voit que tu as beaucoup de temps de jeu, comment te sens-tu dans l'équipe ?

Dans l'équipe je me sens bien. J'ai une coach qui me fait énormément confiance, et des partenaires qui me font aussi confiance, donc pour une première année, c'est bien pour moi.




À 8,3pts de moyenne, 6,5 d'évaluation et 3,2 passes décisives, c'est conforme à ce que t'espérais d'une première saison en LFB ?

Je ne me voyais pas faire ça sur une première saison LFB donc, pour moi, c'est que du positif. Après j'ai encore beaucoup de travail et beaucoup de choses à améliorer donc je continue de travailler.



On sait que pour l'instant, ton objectif c'est de continuer de progresser sur les parquets de LFB, tu penses changer de club à la fin de la saison ?

Pour l'instant, je n'en ai aucune idée.


En ce qui concerne l'Équipe de France, c'est toujours dans un coin de ta tête ?

Ah oui oui, toujours ! (Rires)

Et au niveau extra-basket, ton projet de Brevet Pro de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, ça en est où ?

Cette année je n'ai pas pu le faire parce que, étant donné que je suis du 30 décembre, et qu'il faut avoir 18 ans, je n'ai pas pu commencer, mais ça reste toujours dans un coin de ma tête.



Tu suis un peu le Roannais BF, qui on le sait, est ton club formateur ? Tu as vu la qualification aux play offs ?

Oui oui, j'ai suivi. On suit toujours ses anciens club, et je suis contente pour elles, c'est cool.


Si l'opportunité se présentait dans les saisons prochaines, tu viendrais jouer à Lyon Basket ?

On verra... On verra ce qui se présente. (rires)


Merci à Alix d'avoir prit le temps de répondre à nos questions, et bonne chance pour la suite !



Rédigé le Mercredi 16 Mars 2016 à 22:43 | Lu 3478 fois | 0 commentaire(s)




Nouveau commentaire :