Stéphanie Comte : Une arbitre baignée dans le basket



Bonjour Stéphanie, peux tu te présenter à nous.
Stéphanie COMTE, j’ai 32 ans. J’évolue depuis toujours au Culoz BC (depuis l’âge de 6 ans). Par le passé, j’étais au sein de l’équipe première qui évoluait en championnat de France (NF3, NF2 et NF1), depuis 2 ans, nous sommes redescendues en RF3, je suis joueuse et coach de cette équipe.
Côté professionnel, je baigne également dans le basket puisque je suis salariée au Culoz BC, en tant qu’éducateur sportif. Je suis chargée de la gestion des entraînements des plus petits aux seniors.
J’ai suivi ma formation pour être éducateur sportif à Gones et Sports où j’ai obtenu mon Brevet d’Etat 1er degré ainsi qu’un DEUST dans le management et l’animation des clubs sportifs.


Quel est ton parcours dans l’arbitrage ?

J’ai commencé à siffler en 2009… Ayant une triple casquette (joueuse, coach et arbitre), trouver du temps libre pour arbitrer les 1ères saisons a été plutôt compliqué… puisque je donnais priorité à mon statut de joueuse en championnat de France et au coaching de mon équipe jeune. Pour autant, je me rendais disponible le dimanche matin pour siffler quelques matchs.
Depuis janvier dernier, j’ai eu le plaisir et l’honneur de siffler des matchs de championnat régional, ce qui m’a permis de me rendre compte que j’avais la volonté de plus m’investir dorénavant dans l’arbitrage, prenant plus de plaisir sur le terrain.


Quelles ont été tes motivations pour te lancer dans l’arbitrage ?
Comme beaucoup à une certaine période, le club manquant d’arbitres officiels, je me suis lancée dans la formation avec mon beau-frère… A 2, c’était plus motivant à l’époque !
Mangeant du basket à longueur de semaine, je me suis prise au jeu et j’ai continué dans l’arbitrage… Le fait d’être joueuse et coach m’a également permis d’avoir une approche différente par rapport aux arbitres qui ne font que cela et je pense que cela m’a aidé.


Le fait d’être arbitre et joueuse en même temps ne pose-t-il pas trop de problème ? Si tu avais à choisir, que choisiras-tu ?
Cette saison, j’ai décidé de tout allier … Le samedi coaching + match en tant que joueuse et le dimanche, arbitrage. Je peux vous garantir que les week-ends sont bien remplis ! Mais cela me convient pour le moment.
Si je devais choisir dans l’immédiat… Je ne choisirai pas puisque j’arrive à tout allier. Après j’ai 32 ans donc je ne vais pas jouer encore pendant 15 ans ;)
Je me tournerai sûrement vers l’arbitrage d’ici quelques années.


T’imposes-tu une préparation spécifique pour préparer tes matchs ? (QCM, Interprétations, courses …)
En début de saison, je m’impose une petite préparation physique afin d’être dans le bon rythme lors des premières rencontres de championnat. C’est plutôt facile vu que je joue encore, je fais d’une pierre deux coups.
Avant chaque rencontre, j’essaie de revoir ce qui me semble essentiel (action de tir, zones de responsabilité,…) … en dehors de ça, j’aborde chacune des rencontres de la même façon, prendre du plaisir en essayant d’être la plus juste possible !


Qu’ambitionnes-tu dans l’arbitrage ? Viseras-tu le haut niveau ?
A 32 ans, je ne pense plus pouvoir atteindre le haut niveau… Je souhaite avant tout prendre du plaisir et évoluer jusqu’où je le pourrai… Mes prestations sur le terrain me permettront ou non d’évoluer plus haut.


Tu te vois arbitrer combien de temps ?
Dieu seul le sait … comme je l’ai dit précédemment, tant que je prendrai du plaisir, je continuerai ! Le jour où j’irai arbitrer sans envie et à contrecœur, il sera temps de ranger le sifflet.

Si tu devais conseiller des personnes qui se lancent dans l’arbitrage, que leur dirais tu en priorité ?
Tout d’abord, je pense que si l’on se lance dans l’arbitrage, il faut être déterminé, sûr de soi et savoir s’affirmer ! Sans ça, on risque d’être vite débordé par les réactions des coaches ou joueurs.
En plus de cela, il est essentiel de ne pas se croire au-dessus des acteurs de la rencontre … En tant qu’arbitre on se doit d’être juste, droit et d’avoir une communication adaptée. De cette façon, nous serons respectés !!!


Merci Stéphanie de nous avoir accorder du temps pour cet entretien & bonne continuation avec tes multiples casquettes dans le monde du basket !


Rédigé le Vendredi 15 Décembre 2017 à 20:19 | Lu 1319 fois | 0 commentaire(s)




Nouveau commentaire :